Eviter et soulager les allergies

De simples éternuements répétés (mais agaçants !) aux éruptions cutanées sévères, en passant par des difficultés respiratoires, les symptômes allergiques peuvent varier en intensité mais sont toujours source d’inconfort.

Une allergie est une réaction excessive du système immunitaire à des substances généralement inoffensives, appelées allergènes, entraînant la libération d’histamine. L’histamine est responsable des symptômes allergiques tels que les éternuements, les démangeaisons et la congestion.

Saviez-vous qu’agit dès à présent en prévention des allergies saisonnières est primordial ?

Je vais vous expliquer dans cet article pourquoi c’est si important, et comment faire. Une fois la prévention abordée, je vous exposerai quelques propositions naturelles contre les allergies saisonnières.

Cet article ne se substitue pas à un traitement médical, mais certaines solutions peuvent contribuer à diminuer les problématiques d’allergie saisonnière et améliorer le terrain.

Penser à prévenir les allergies avant de soulager

La démarche en naturopathie face aux allergies n’est pas uniquement « anti-symptomatique ». La naturopathie vise avant tout de la prévention, en amont, puis propose des conseils pour soulager les allergies. La prévention a pour but d’agir sur les déséquilibres sous-jacents.

Les causes des allergies sont multiples. Elles sont augmentées en cas de stress, tabagisme passif, pollution, poussière, infections, …

Une se dégage particulièrement, sur laquelle le naturopathe peut vous accompagner. Il s’agit de favoriser une « bonne » barrière intestinale et une flore intestinale équilibrée, et corriger une éventuelle dysbiose intestinale. En effet, près de 80% de nos défenses immunitaires résident dans notre intestin. En protégeant ou en restaurant la flore et la muqueuse intestinale, en réduisant l’inflammation, on aide à réguler la réponse du système immunitaire et ainsi atténuer l’impact des allergies.

La barrière intestinale, composée de cellules épithéliales et de jonctions serrées entre ces cellules, agit comme une barrière protectrice qui régule le passage des substances entre l’intestin et le reste du corps. Un intestin perméable peut permettre le passage de substances indésirables, y compris des allergènes, dans le sang, ce qui peut déclencher des réactions allergiques.

Au-delà des intestins, et selon le bilan vital de naturopathie, le naturopathe pourra vous recommander une cure de revitalisation, et / ou portera une attention particulière à ce que votre foie remplisse bien sa fonction de détoxification. Ces 2 paramètres sont aussi très importants dans le cadre des allergies.

Le naturopathe questionnera aussi la personne par rapport une éventuelle hypothyroïdie.

Alimentation et allergies

L’alimentation joue un rôle crucial dans la gestion des allergies, car certains aliments peuvent soit aggraver les symptômes, soit aider à les atténuer. L’alimentation sera à visée anti-inflammatoire, contribuant ainsi à atténuer les réactions allergiques. En fonction du type d’allergie, un naturopathe peut recommander une alimentation spécifique.

1. Aliments à privilégier :

  • Fruits et légumes frais : Riches en vitamines, minéraux et antioxydants, les fruits et légumes frais aident à renforcer le système immunitaire et à réduire l’inflammation.

Les aliments riches en quercétine, tels que l’ail, l’oignon, les poivrons jaunes, les brocolis ou encore les câpres, possèdent des propriétés anti-inflammatoires naturelles.

  • Acides gras oméga-3 : Trouvés dans les poissons gras comme le saumon, les sardines et les graines de lin, les oméga-3 ont des propriétés anti-inflammatoires qui peuvent aider à réduire les réactions allergiques.
  • Aliments probiotiques : Les aliments fermentés tels que la choucroute, le miso, contiennent des probiotiques bénéfiques pour la santé intestinale, ce qui peut renforcer le système immunitaire et réduire les symptômes allergiques.

2. Aliments à éviter ou à limiter :

Les aliments qui favorisent l’inflammation, et / ou qui entraînent une augmentation de la porosité intestinale, sont à éviter : gluten, produits laitiers entre autres. Les résultats peuvent ne pas se faire sentir tout de suite, car il faut du temps pour réparer le fameux « leaky gut » … donc patience. Et en vous y prenant dès à présent, cela aidera sûrement pour le printemps à venir.

 

4 plantes si les symptômes allergiques sont là

En utilisant les propriétés bénéfiques de certaines plantes, il est possible d’atténuer les réactions allergiques.

  • Le plantain

Le plantain, souvent considéré comme une mauvaise herbe, offre pourtant des bienfaits remarquables contre les allergies. Ses feuilles contiennent des propriétés anti-inflammatoires et antihistaminiques naturelles. Le plantain soulage donc les symptômes allergiques tels que les démangeaisons, les éternuements et la congestion nasale. Le plantain peut être consommé sous forme de tisane ou appliqué localement sous forme de cataplasme pour un soulagement rapide et naturel des allergies. Si vous vous faites « piquer par une ortie », sur le bord du chemin, il peut y avoir du plantain. Vous prenez une feuille et la frottez entre vos doigts, et appliquer là où il y a les petits boutons dus à l’ortie.

 

  • L’ortie

L’ortie est une plante riche en flavonoïdes. Elle possède des propriétés anti-inflammatoires et antihistaminiques, ce qui fait qu’elle est souvent utilisée contre les allergies saisonnières.

Des études ont montré que la consommation régulière d’ortie peut réduire les symptômes allergiques tels que les éternuements, la congestion nasale et les démangeaisons.

 

  • Le cassis

 

Le cassis, riche en vitamine C et en flavonoïdes, et cortisone-like, est réputé pour ses propriétés anti-allergiques. Il agit en réduisant l’inflammation et en modulant la réponse immunitaire, ce qui peut aider à atténuer les symptômes allergiques tels que les éternuements, la congestion et les démangeaisons. Vous pouvez le consommer sous forme de bourgeons de cassis (gemmothérapie).

  • La nigelle

Egalement connue sous le nom de cumin noir, la nigelle est reconnue pour ses propriétés anti-inflammatoires et antihistaminiques. Ses graines contiennent des composés actifs , qui peuvent aider à réduire les réactions allergiques en apaisant l’inflammation et en modulant la réponse immunitaire. Consommée sous forme d’huile ou de capsules, la nigelle peut être un complément précieux pour atténuer les symptômes allergiques et favoriser le bien-être général.

Bien sûr, vous n’avez pas besoin d’utiliser toutes les plantes mentionnées. L’essentiel est de choisir celles qui semblent les plus adaptées à vous. C’est pourquoi il est recommandé de consulter un naturopathe.

 

L’environnement

L’environnement dans lequel nous vivons peut jouer un rôle significatif dans la prévalence et la gravité des allergies. Purifier et assainir notre environnement intérieur peut contribuer à réduire l’exposition aux allergènes et à atténuer les réactions allergiques.

  1. Identification des allergènes domestiques : acariens, moisissures, pollen…. Et utilisation d’outils / équipements adéquats, selon le souci (housse anti-acariens par exemple).
  2. Nettoyage régulier : Aspirer, dépoussiérer et nettoyer régulièrement les surfaces de la maison peut réduire l’accumulation de poussière, de moisissures et d’autres allergènes. Mais sans utiliser de produits agressifs / de synthèse mais des produits naturels (vinaigre, bicarbonate de sodium…)

Autres

Il est toujours bon de le rappeler, parvenir à gérer son stress, et prendre soin de son sommeil sont primordiaux pour une bonne immunité, et en prévention des allergies (plutôt que pour soulager). 

La méthode, ou Bye-Bye Allergy, ou Méthode JMV, sont des approches alternatives, qui visent à éliminer les intolérances et les allergies, en rétablissant l’équilibre énergétique du corps par des techniques de désensibilisation énergétique. N’hésitez pas à me contacter, je me suis formée à la méthode JMV et je pourrai répondre à vos éventuelles questions

Le lota, hygiène nasale qui vient d’Inde (et qui ressemble à notre typique lavage de nez), consiste à irriguer les fosses nasales avec de l’eau salée pour nettoyer et dégager les voies respiratoires, et est utile en prévention des allergies saisonnières avec écoulement nasal et éternuement.

 

 

Je suis Céline Jablonski, praticienne naturopathe à Paris et en visio, certifiée, adhérente au Syndicat des Professionnels de la Naturopathie, et formatrice en école de naturopathie. J’aide les personnes à retrouver un équilibre physique et émotionnel via les techniques naturopathiques (alimentation, activité physique, gestion du stress, usage de plantes…).

Via ce blog, je vous partage d’une manière accessible des connaissances et expériences que je trouve utiles, pour vous permettre d’aller mieux.

Ces conseils ne remplacent ni ne doivent vous priver de consulter votre professionnel de santé.